Venez nous rejoindre dans la Version 3 du Forum !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Empty
MessageSujet: ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~   ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Icon_minitimeVen 25 Juil - 23:10




¤,.°o°O Damage is KING. Style is EVERYTHING. Just a BANG. O°o°.,¤

« Le véritable art se passe de commentaire » Clayman.


Nom : Malheureusement inconnu

Prénom : Deidara

Age : La vaingtaine surement

Sexe : Masculin

Description Physique : Le physique de Deidara, dans son ensemble, demeure assez harmonieux pour peu que nous nous limitions à une vue d'un plan général de son aspect. Doté d'un corps relativement fin et modérément musclé comme on peut l'être avec fort peu d'exercice, il n'est guère malaisé de cerner que ce n'est pas là à un utilisateur de taïjutsu que nous avons à faire, cela se voit fort rapidement à sa musculature modeste et à sa carrure parfaitement dans les normes d'un individu tout ce qu'il y a de plus banal. Bien heureusement, l'habit ne fait pas le moine, et c'est d'un personnage doté d'un nombre conséquent de singularité qu'il est question en ces lignes. Comme il l'a été dit, Deidara, dans l'ensemble de son physique, demeure assez classique; sa silhouette et son corps sont finement taillés et demeurent légèrement élancés. Le membre de la lune rouge n'est cependant pas pourvu d'une taille de géant, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut échafauder la théorie que sa puissance est proportionnelle à l'impression laissée par son apparence, sans quoi vous risquez fortement d'avoir à vous en mordre les doigts lorsqu'il vous prouvera à sa manière que vous faites fausse route. C'est une longue chevelure d'un beau blond doré qui vient encadrer les traits de l'artiste avec élégance, ses longues mèches tombant posément en cascade sur ses épaules finement dessinées. Une épaisse mèche vient masquer la moitié gauche de son visage de sa largeur qui ronge l'entiereté de ladite étendue, masquant subrepticement l'oeil gauche de notre fanatique des explosifs, ce fameux oeil anti-genjutsu qu'il a développé à force de pratique et d'entraînement et qui lui permet de contrer les techniques de cette catégorie en insufflant du chakra dans son globe oculaire. Son front est ceint du bandeau représentatif frappé du symbole propre à Iwa no kuni, représentant deux rochers de taille différente placés côte à côte, l'un dominant totalement son homologue. Une longue et profonde marque de lame se gravant dans l'acier du symbole signifiant son appartenance à un village caché, ce tracé se disposant à l'horizontale dudit bandeau. Il est là question d'un des signes témoignant de sa désertion et de son statut de renégat, qui cependant -de nos jours en tous les cas- semble désormais permettre de l'identifier comme étant membre de l'Akatsuki, le manteau dont il est revêtu appuyant ce fait. L'androgyne se voit muni d'un visage aux traits fins et harmonieux qui lui confèrent une beauté qu'il convient de qualifier d'artistique, afin de rester dans l'esprit du personnage. L'aspect juvénile de ses traits permet d'évaluer approximativement qu'il ne porte le poids que d'une vingtaine d'années passées, sans que nous puissions définir pour autant que cette estimation convienne ou non.

Notre artiste se voit nanti d'une longue et soyeuse crinière d'un blond lumineux, qu'il est malaisé de manquer au vu de sa longueur; en effet, sa chevelure nitescente lui tombe élégamment jusqu'au bas des reins. Nous la voyons par ailleurs ornée d'un lacet qui permet à l'incoercible de nouer une partie minime mais tout de même imposante des fils dorés encadrant son visage en une espèce de queue de cheval qui se trouve placée à l'arrière de sa tête, non loin du sommet de son crâne, et qu'il n'est pas rare de voir flotter au vent, particulièrement lors de ses déplacements à dos d'oiseau d'argile. Qui plus est, une épaisse et large mèche de cette même masse capillaire vient masquer la moitié gauche de son visage si fin, dissimulant par la même occasion son globe oculaire gauche; celui-ci se voit d'ailleurs équipé d'un appareil de petite taille que nous pouvons apparenter à une lunette ou un monocle mécanique; il s'agit en réalité d'une sorte de jumelle unique, lui permettant de recourir à un zoom ainsi que de détailler l'environnement alentours. À n'en pas douter, le fait de dissimuler le dispositif en question est un avantage stratégique mis en place sciemment par le déserteur de la Roche. De l'autre côté de son visage, nous pouvons distinguer un oeil d'un bleu pur et limpide d'une grande beauté et d'une clarté rare dont il est plaisant de croiser le regard. Passons maintenant à la partie inférieure du faciès de notre homme, laquelle est d'ordinaire masquée par le haut col de son manteau; un nez fin et bien dessiné, des lèvres élégamment dessinées sur lesquelles il n'est pas rare de voir paraître un sourire goguenard ou satisfait, parfois même les deux à la fois... Ainsi, nous en terminons avec la description du visage de notre explosif ami, qui, malheureusement, vient quelquefois à être dissimulé partiellement sous le couvert du chapeau caractéristique dont sont munis tous les membres de l'Organisation, couvre-chef pour le moins large de forme circulaire et dont les bords se voient décorés de longues bandelettes de papier, hormis devant le regard de notre individu. Il serait bien malaisé de définir le reste de son corps, sa silhouette étant tout simplement enfouie sous l'épais manteau caractéristique des membres de l'Akatsuki. Celui-ci se voit pourvu d'un haut col remontant jusqu'au nez de son porteur et de manches masquant bien souvent les mains de celui-ci, tandis que sa longueur descend bien souvent jusque sous les genoux de celui qui s'en voit propriétaire.

Dès lors, il n'est guère possible de détailler les habits se dissimulant sous cet habit pour le moins significatif de l'appartenance de celui qui s'en voit muni. Il est bon de noter que, sur toute son étendue, l'attribut qu'est ce fameux manteau est décoré de motifs de nuages écarlates sur fond noir de jais, ce qui laisse comprendre à quiconque le voit que celui qui arbore fièrement ce vêtement est l'un des redoutables et redoutés membre de la petite communauté que forment les membres de la Lune Rouge. Aussi, la terreur ne tardera pas à se présenter à lui à la vision dudit manteau, le poussant à prendre ses jambes à son cou ou encore à savoir qu'il a tout intérêt à avoir rédigé son testament si le combat s'avère inévitable. Une petite sacoche vient compléter sa tenue, contenant l'argile nécéssaire à l'Art de notre protagoniste. Il porte également la bague symbolisant le statut de membre de l'Akatsuki, au niveau de l'index droit pour ce qui est de la sienne. Elle se voit frappée du symbole "Sei". Pour ce qui est du reste, Deidara porte simplement des sandales de couleur bleu nuit comme l'essentiel de la caste des shinobis du globe terrestre. Nous pouvons par ailleurs désormais nous attaquer brièvement aux détails cachés de la physionomie du déserteur, afin d'en finir avec cette narration de l'apparence de l'énergumène. En plus des quelques particularités propre à son physique, il faut encore prendre connaissance de la présence de deux singularités n'appartenant qu'à lui. La première prend place au niveau des paumes de notre shinobi qui se voit nantis d'une curiosité atypique; en effet, au creux de ses deux mains apparaîssent deux bouches, lesquelles lui servent à modeler son argile explosif, et comportent, à l'instar d'une bouche classique, dentition et même langue. Il est bon de noter que ces attributs pour le moins étonnants n'ont rien d'artifices; ils ne sont ni l'effet d'un jutsu quelconque ou même d'une illusion et font partie intégrante du corps du membre d'Akatsuki. Pour ce qui est de la seconde particularité, elle prend place sur le torse de notre homme, au niveau de l'emplacement du coeur. Une longue et profonde balafre vient orner sa poitrine sur toute la largeur de sa moitié gauche, et se voit cloturée par une série de points de suture d'importance. Ce qui apparaît comme étant à première vue un stigmate est en réalité une bouche de taille plus considérable que les autres, qui lui permettrait selon les on-dit de déployer ce qui n'est autre que l'explosif le plus puissant ayant jamais existé ainsi que simultanément sa plus puissante technique. Réalité ou simple rumeur du vent? Qui saurait le dire...


Description Morale : Il est assez compliqué que de trouver un point de départ lorsque l'on se doit d'établir le profil psychologique d'un individu aussi complexe et singulier que l'explosif membre de l'Akatsuki qu'est notre homme. Cependant, je me dois de m'atteler à cette tâche pour le moins rude; aussi m'efforcerais-je de rester aussi clair et concis que cela m'est possible en dépit du fait que le mental de l'énergumène soit rude à dresser. Bref, trève de commentaires. Tant est-il que si nous voulons parler du psychisme de Deidara, la première chose à évoquer est bien évidemment son Art dont il fait tant de cas. Comme vous aurez pû le comprendre, l'Art de Deidara se base pour lui sur les explosions, d'où la significative phrase qu'est le "Art is a Bang" apparaîssant bien souvent lorsqu'il est question de l'androgyne. Pour lui, cet art est sa principale préoccupation, et le parfaire sans cesse est indéniablement sa principale motivation. Pour lui, la perfection totale de son art est dès lors le but à atteindre, et le fait de pouvoir l'exprimer est pour lui une indéfinissable satisfaction. Il ne souhaite que déployer le potentiel latent que ce domaine renferme, ce qui revient simultanément à améliorer incessamment ses propres capacités en matière de ninjutsu et donc en qualité de shinobi puisque ledit art résulte de ses performances dans ce domaine. Ce qui importe pour Deidara, c'est d'être reconnu à l'aide de ce fameux art qu'il souhaite voir reconnu comme étant le summum, la perfection, la quintessence. Aussi n'hésitera-t-il pas à se faire remarquer à son aide dans le cadre de l'atteinte de cet objectif pour le moins original mais qu'il partage d'une certaine manière avec son partenaire Sasori, dans un sens différent certes, mais qui finalement s'en rapproche en quelque sorte dans son essence profonde. Deidara est quelqu'un doté d'une fierté et d'un orgueil surdéveloppés et prépondérants lorsqu'il est question de sa mentalité; il ne supportera pas que l'on porte atteinte à son image ou, pire encore, à son Art lui-même! Il a une sainte horreur de la critique et ne la tolère pas le moins du monde, aussi vaut-il mieux éviter de s'y risquer le concernant et en sa présence pour peu que l'on tienne à la vie. Il se voit également doté d'un égocentrisme aigü, ce dont il est bon de se souvenir lorsque l'on vient à le côtoyer. Il pense avant tout à lui-même et à ses propres intérêts, et donc par extension à ce qui est bénéfique pour ses talents artistiques. Il cherche à être connu et reconnu pour ses talents et compte bien tout entreprendre pour parvenir à l'accomplissement de cet objectif qui peut paraître pour le moins singulier.Comme évoqué précédemment, il se voit également pourvu d'un orgueil particulièrement développé; aussi va-t-il sans dire qu'il a une sainte horreur de la seule idée de perdre, de voir son art surpassé par autrui. De fait, il voue une haine et une rancoeur profonde à l'égard d'Uchiwa Itachi qui le défit autrefois, et ce sans même y éprouver quelque mal que ce soit, ce qui ne fait que susciter un plus grand désir de vengeance encore au sein de l'esprit de l'incoercible.

Aussi, c'est à sa seule force mentale qu'il est parvenu à développer un bouclier contre le Sharingan, ce qui est une véritable prouesse au vu de la puissance que renferme ledit kekkei genkai. Mais il semblerait que le seul fait d'avoir été blessé dans son for intérieur par une défaite contre le prodige des Uchiwa de manière à lui faire ressentir une rancune sans bornes ait suffi à lui prodiguer la force de détermination nécéssaire à la création de cette spécificité, qui n'a eu d'autre but dans son élaboration que d'offrir à l'androgyne le moyen de prendre sa revanche sur son homologue de l'Akatsuki le jour où sa revanche viendrait. Il a horreur de se sentir surclassé, et il est indéniable que cela vient de son désir de sortir du lot et de briller, pour ainsi dire d'être remarqué comme il souhaite l'être par le biais de son si fameux Art dont je n'ai de cesse de parler. La pire humiliation à ses yeux est d'être pris au dépourvu et que son art ne paraîsse obsolète; aussi va-t-il sans dire que son ancien face-à-face avec Itachi l'avait totalement terrassé d'un point de vue moral tant il s'était révélé impuissant, ce qui exprime sans mal le ressentiment qu'il nourrit à l'égard de l'Uchiwa. Deidara est quelqu'un d'extrêmement précis et minutieux, perfectionniste pour ainsi dire, qui aime avoir les choses en main et connaître le cours des événements; en un mot, que tout soit reglé comme une horloge. Calculateur, il aime à faire preuve d'une précision totale et absolue dans toute chose; il aime que tout ce qu'il entreprend soit réalisé avec le plus grand soin et soit calculé avec une exactitude parfaite et indiscutable. Il aime que tout soit sous son contrôle et parfaitement maîtrisé, en quelque sorte de pouvoir se considérer comme maître de la situation. Il est d'une extrême méticulosité que l'on pourrait qualifier de maladive dans tout ce qu'il entreprend et ne supporte pas que quelque chose ne soit pas parfaitement préparé, ce qui à tendance à provoquer son agacement. Il fait preuve en toutes circonstances d'un parfait professionalisme nécéssaire à une utilisation optimale de son talent artistique, ce qui explique le fait qu'il démontre une animosité constante envers Tobi, qui est d'une insouciance et d'une désinvolture exaspérantes provoquant aisément les foudres de l'androgyne. Il va sans dire que, même si le fait d'être reconnu pour son Art et de même que celui-ci en vienne également à briller, il voue une continuelle obsession quand au fait de prendre une revanche sur Itachi et nourrit le désir de lui rendre la pareille quand à l'humiliation qu'il lui fit autrefois subir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Empty
MessageSujet: Re: ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~   ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Icon_minitimeVen 25 Juil - 23:54

Histoire :
¤.°o°O Résumé Biographique O°o°.¤

« C'est par l'Art et par l'Art seul, que nous pouvons réaliser notre perfection ;
par l'Art, et par l'Art seul que nous pouvons nous défendre des périls sordides de l'existence réelle. »

Lorsqu'il est question du passé de ce singulier personnage qu'est Deidara, c'est avant tout un flou d'importance qui s'impose aux esprits, le fait étant indéniablement que nous ne connaissons que fort peu de choses quand aux événements anciens de son existence. Aussi, ne vous étonnez pas si ce récit succint de ce qui est la vie passée de l'incoercible explosif se constitue en bonne partie d'hypothèses en tous genres destinées à remplir les zones de vide qui constituent une partie d'importance de son enfance. Avant toute chose, il est bon de se souvenir du fait que le membre de la redoutable Akatsuki naquit au sein du village caché de la Roche, mieux connu sous le nom qui lui fût donnée dans le dialecte d'origine qu'est le japonais, à savoir Iwa no kuni. Au vu de la suffisance qui ne manque pas de caractériser Deidara, nous pouvons établir l'éventualité qu'il ait vu le jour au sein d'une famille fortunée, ou tout du moins de bonne condition, ce qui expliquerait en un sens l'égocentrisme et les manières pour le moins particulières de notre artiste. Tant est-il que dès son plus jeune âge, le jeune homme se démarquait déjà du lot par sa quête de perfection dans chacune des choses qu'il prenait la peine d'entreprendre, quelque soit l'importance de ce qui s'y voyait concerné. La moindre chose se devait d'obéir à cette minutie et à ce soin que le shinobi n'a de cesse d'apporter au moindre élément quel qu'il soit. Dès lors, il était facile de deviner qu'il était voué à se démarquer des autres, à sortir du lot et à être reconnu; lui-même avait cette idée en tête et continue de la suivre à ce jour, il est même à considérer qu'elle constitue son principal objectif.

Tant est-il que dès sa prime jeunesse, la recherche constante du fait d'impressionner les autres par la perfection qu'il faisait naître de ses capacités était son aspiration principale. Bien vite, il établit, malgré son jeune âge, l'analogie entre cette recherche d'une qualité absolue en manière d'esthétisme et divers domaines ou la beauté avait une importance assurée, tels la peinture ou le dessin. C'est ainsi qu'il se découvrit une passion certaine pour l'art en général, et particulièrement pour le modelage qui constituait le domaine avec lequel il semblait avoir le plus d'affinités; dès lors, il ne tarda pas à révéler un talent certain et des plus impressionnants pour cette branche artistique dans laquelle il excellait véritablement et ce sans la moindre espèce d'exagération quand aux capacités de notre individu. Il ne tarda pas à être renommé au sein du village d'Iwa pour ses talents en la matière, et ses créations n'avaient de cesse de combler les amateurs d'art locaux qui ne pouvaient qu'apprécier ces oeuvres excessivement réussies et réalistes. C'était là une logique assez simple; disposant déjà à la base d'un talent conséquent, il ne pouvait que voir celui-ci se bonifier au fil des années qu'il passa à exercer sans relâche. Deidara ne l'avoua jamais, mais il était probable qu'il ait un secret, une sorte d'atout qui faisait que ses modelages étaient d'une beauté si particulière, si poussée; oui, peut-être ces deux bouches que masquaient ses mains étaient pour quelque chose dans le taux de réussite exceptionnel dont il faisait l'objet lorsqu'il entreprenait de fabriquer une nouvelle sculpture.

Nul n'avait connaissance de la présence de ces deux orifices pour le moins singuliers, pas même ses géniteurs; il fallait avouer que ceux-ci ne portaient pas un grand intérêt à leur progéniture, aussi Deidara ne pouvait-il qu'éprouver une affection inexistante pour ses parents, soit une indifférence indéniable; c'était triste, mais il en allait ainsi. Simultanément, l'androgyne faisait preuve de capacités tout aussi redoutable en matière d'arts ninjas qui lui permettaient d'obtenir une certaine notoriété de ce point de vue aussi, ce qui l'amena à obtenir au final le grade de jounin. Bien vite, le jeune artiste ne tarda pas à prendre conscience d'une chose, à savoir le fait qu'il fasse preuve d'une application similaire à celle qui était la sienne lorsqu'il travaillait ses oeuvres en pratiquant le ninjutsu. Aussi ne tarda-t-il pas à tenter de combiner les deux, ses créations artistiques s'imprégnant de son chakra par l'usage de ses bouches supplémentaires lors de leur modelage. Ce fûrent ses parents les premiers qui devinrent son oeuvre, après avoir été les premiers à bénéficier du résultat et de la mise en pratique de la nouvelle vision artistique de leur enfant. C'est dès lors que Deidara réalisa que cet art qui était le sien auparavant était en réalité obsolète et totalement dérisoire en comparaison de cette nouveauté qu'il venait de découvrir et de mettre au point. Il venait là de découvrir ce qu'il pourrait réellement traiter comme étant son Art, la concrétisation de la quintessence de l'esthétisme à ses yeux. C'était là ce qu'il devait montrer au monde entier, montrer son oeuvre, son style et enfin briller comme il le méritait. Il voulait que ce soit grâce à ce nouveau genre artistique que son nom soit sur toutes les bouche partout de par le monde.

Il considérait la beauté qu'était à ces yeux cette nouvelle méthode comme la véritable exposition de tout son talent. Il ne devrait avoir de cesse que de l'affiner de faire connaitre cet Art de tous pour qu'enfin il dispose de ce renom mondial dont il s'estimait légitime détenteur. Bien vite, c'est à dire quelques heures plus tard après avoir procédé à quelques essais supplémentaires sur les shinobis venus voir de quoi il retournait en entendant les explosions, il ne tarda pas considérer que ce ne serait pas en restant dans l'enceinte du village d'Iwa. Aussi se fit-il déserteur en effectuant un départ remarqué, n'hésitant pas à faire profiter à outrance de son nouvel Art au village en en faisant bénéficier pêle-mêle aux habitants et habitations sans faire plus de cas pour ceux qu'il côtoyait depuis sa prime jeunesse, si ce n'est le fait de faire pour ceux qu'il considérait presque comme étant des proches une explosion différant légèrement de celles qu'il produisait de manière standard. Les livrant à tour de bras, il eut tôt fait de constater la satisfaction démesurée qu'il en retirait, et le fait qu'elle vire pratiquement à l'euphorie la plus totale face au nombre qu'il en déployait dans sa fuite pour le moins remarquée. Ainsi quitta-t-il le village qui l'avait vu naître en un éclat de rire, contemplant le résultat qu'avait eu la beauté de son art sur Iwa. Nous perdons ensuite sa trace durant de longues années ou il ne s'établira nulle part, simple voyageur n'ayant de cesse d'améliorer la pratique de ses talents et laissant ça et là trace de son passage de quelques explosions offertes à la vue des profanes.

Cependant, plus que d'établir les bases de sa renommée en tant qu'artiste, c'est bien vite en tant que terroriste notoire qu'il fût connu et recherché pour les innombrables faits de destructions commis par ses soins. Inssaisissable et fort d'une puissance indéniable de par son si fameux Art, Akatsuki ne tarda pas à entrer en contact avec le solitaire qu'il était par le biais de l'enténébré possesseur de Sharingan de l'organisation. Suite à un douteux quiproquo, une bataille eut lieu entre les deux hommes; malheureusement, elle tourna vite court en la défaveur de notre artiste, qui fût défait avec une facilité cuisante par son opposant. Forcé de ravaler son orgueil dans le fait d'avoir été écrasé de la sorte, il se mit dès lors à haïr profondément Itachi et c'est avec le désir d'un jour prendre sa revanche et écraser l'Uchiwa par son Art pour lui en montrer la portée qu'il fût intégré à la communauté secrète de la Lune Rouge et qu'il reçut les signes distinctifs caractéristiques qui feraient de lui un membre à part entière de l'Organisation. Il était en cette adhésion peu soucieux des buts propres de l'Akatsuki; il s'y enrôlait dans son propre intérêt, parce qu'en son sein il lui serait plus aisé de faire reconnaître son Art lorsqu'elle imposerait sa domination et sa renommée sur le monde. Lors d'entraînements particuliers, il parvint à sa seule force mentale à développer une protection contre ce Sharingan, ce maudit don qui était parvenu à avoir raison de lui. Désormais, il n'attendait que le jour où il pourrait se venger, prendre sa revanche et démontrer une fois de plus la toute-puissance de son art... Car après tout, l'art n'est rien d'autre qu'une explosion.


FIN

Voilà donc pour les intimes ( xD ) je tiens à préciser ( surtout à Sheena et Yekais ) que j'étais Uchiwa Sunako, et pour plus de précisions celui qui était dans la petite escouade ( Yekais, un autre et moi ) pour libérer Sheena de prison à Oto. Seulementdans cette battaille j'ai périt. Autre chose, vous avez peut-être déja vu cette présentation et bien je voulais dire que c'était moi le propre auteur. Bien que je ne pense cela non nessésaire je pourais vous le prouver mais les admins que sont Sheena et Yekais doivent surement savoir quel est mon niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Shinitsu Ybie
Chef de l'Akatsuki/Admin
Chef de l'Akatsuki/Admin
Shinitsu Ybie

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/06/2008

~RPG~
PV PV:
~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Scroll10100/100~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Scroll11  (100/100)
PC PC:
~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Scroll1050/50~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Scroll11  (50/50)
Exp Exp:
~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Scroll100/90~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Scroll11  (0/90)

~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Empty
MessageSujet: Re: ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~   ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Icon_minitimeSam 26 Juil - 0:09

Tient cette avatar me rapelle de bon souvenir !
Rien à rajouter tu n'a que de bon point :

+1 pour les couleurs.
+1 pour la mise en page.
+2 pour la distinction des titres et résumée.

Ce qui te fait + 4 voir +5 xp !

_________________
~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Signat23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Empty
MessageSujet: Re: ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~   ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Icon_minitimeSam 26 Juil - 0:17

Merci beaucoup Ybie, à présent je cours faire ma fiche technique..... Et surtout ne l'oubliez pas : L'art qu'est " explosion " règnera à tout jamais bien que chacune de leurs apparitions ne sont qu'éphemères !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Empty
MessageSujet: Re: ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~   ~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
~#After All... Art Is Just A Bang! ~ Deidara #~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» BANG ELISA ? Tu as déjà vu un pingouin respirer par les fesses ?
» Bang Yong Guk (B.A.P) TAKE 2
» Jeu : Je compatis !
» Rasta K. Kett, votre dealer préféré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Départ :: Présentations :: Présentations [Validées]-
Sauter vers: